© 2018 par LUSIA

Covela, les vignes de la résurrection

 

Ce magnifique domaine se situe entre la région Minho et celle du Douro. Les 34 hectares du domaine dont 14 de vignobles surplombent la rive droite du fleuve Douro. Ce lieu unique composé d’une forêt, cinq maisons, un moulin à eau, une chapelle datant du XVIème siècle, de nombreux citronniers et orangers impressionne tant la nature y impose force et exubérance.

Récemment, dans les années 1930 Covela reprit vie grâce au cinéaste Portugais Manuel De Oliveira. Il agrandit le domaine et réaménagea l’existant.

Courant 1980, Nuno Araujo, homme d’affaire portugais prend possession du domaine et crée la marque Covela tel que nous la connaissons. Accompagné de son cousin Rui Cunha, œnologue des vignes depuis la première heure, ils feront partie des pionniers de la viticulture biodynamique dans le pays.

En 2008 la crise touche de plein fouet le domaine alors en pleine expansion. Les banques le saisissent et Covela restera plusieurs années à l’abandon.

C’est en 2011 que le domaine renaitra grâce à deux hommes d’affaires brésiliens, Marcelo Lima et Tony Smith. Ils se missionnent de redonner à Covela son esprit d’antan. Pièce maitresse du puzzle Rui Cunha est de nouveau introduit au domaine et suit des méthodes de production biologiquement responsable.